Hausse des prix électricité et prix gaz : c’est le moment d’opter pour un chauffage plus économique !

Hausse du prix des énergies : c’est le moment de choisir un chauffage plus économique

Le prix de marché du gaz est à son niveau le plus haut depuis 20 ans. En conséquence, le prix de l’électricité s’envole lui aussi. Cette situation place les Français dans une position difficile, dont de nombreux professionnels, qui subissent aussi en parallèle des difficultés d’approvisionnement à cause d’une hausse du prix des matières premières.

L’installation d’un système de chauffage économe en énergie, à la place d’un équipement moins performant, permet de modérer les conséquences sur la facture de la hausse des prix de l’énergie. Certains appareils de chauffage permettent même d’économiser jusqu’à 70% sur la facture d’énergie !

Pour faciliter le remplacement de chauffage, le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie finance la mise en place de certaines solutions de chauffage économique, notamment dans les copropriétés et les bâtiments tertiaires :

Quelques solutions de chauffage économique pour le résidentiel et le tertiaire financées par les CEE
Résidentiel
(syndics de copropriétés)
Tertiaire
(collectivités, hôtels, restaurants, établissements de santé, d’éducation, entreprises de services, foncières immobilières, commerces…)
Chaudière à Haute Performance Énergétique (HPE)
Chaudière à condensation, permet de faire jusqu’à 30% d’économies d’énergie par rapport aux autres systèmes de chauffage
Radiateur basse température pour chauffage centraleChaudière biomasse collective
Permet de chauffer tout autant qu’un radiateur classique avec une température d’émission plus basse grâce à une plus grande surface d’échange de chaleur– Chauffage à énergie renouvelable (bois énergie : bûches, plaquettes de bois, granulés de bois)
– Jusqu’à 70% d’économies d’énergie par rapport aux autres systèmes de chauffage
Plancher chauffant hydraulique à basse température
– Chauffage par le sol et par les murs qui procure un meilleur confort et permet de baisser la température de chauffe
– Jusqu’à 14% d’économies d’énergie par rapport aux autres systèmes de chauffage
Sources : Ademe, SDES (service de la donnée et des études statistiques)

La pose de pompes à chaleur, également financée par les CEE, entraîne elle aussi une amélioration de la performance énergétique d’un bâtiment et une diminution de la facture.

Bon à savoir

Le Coup de Pouce Chauffage des bâtiments tertiaires bonifie la prime CEE – multipliée parfois par 2, 3 ou 4 ! – pour le remplacement d’une chaudière gaz, charbon ou fioul par un système de chauffage plus performant (chaudière HPE, chaudière biomasse ou pompe à chaleur)1.

Enfin, le dispositif des CEE subventionne par ailleurs des solutions de régulation du chauffage et de ventilation qui permettent elles aussi d’économiser l’énergie, en complément de l’installation d’un chauffage performant.