Quel chauffage renouvelable choisir en remplacement d’un chauffage gaz ou fioul ?

Que l’on soit copropriétaire ou propriétaire, le contexte d’inflation et de guerre en Ukraine nous pousse à accélérer notre transition énergétique à la maison. Alors que les aides financières pour remplacer un chauffage gaz ou fioul par un chauffage renouvelable ont augmenté, c’est le moment d’agir pour économiser, et verdir sa consommation d’énergie. Quelle solution de chauffage renouvelable choisir parmi les équipements financés avec les CEE et le Coup de Pouce Chauffage ? Nos conseils.

2 pompes à chaleur côte à côte

Que signifie énergie renouvelable ?

On distingue l’énergie renouvelable de l’énergie fossile.

L’énergie fossile (pétrole, gaz de ville, fioul, charbon…) est produite à partir de matière organique fossilisée dans le sol. On dit qu’elle est épuisable car à l’échelle humaine, son renouvellement prend trop de temps pour pouvoir l’utiliser en continu pour répondre aux besoins humains en énergie.

L’énergie renouvelable (solaire, éolienne, hydroélectricité…) est produite à partir d’une source d’énergie renouvelable (soleil, vent, eau…), c’est-à-dire présente en grande quantité sur Terre et qui se renouvelle rapidement.

Les énergies renouvelables comme les énergies fossiles permettent de produire de l’électricité et de la chaleur.

Quel est le coût des énergies renouvelables ?

Pompes à chaleur, chaudières biomasse, installations de panneaux solaires… Aujourd’hui, les solutions de production d’électricité ou de chaleur à partir d’énergies renouvelables coûtent encore cher.

Néanmoins, la tendance générale est plutôt à la baisse des prix, compte tenu de la croissance du secteur, soutenue par les pouvoirs publics. Le prix des panneaux photovoltaïques a par exemple été divisé par 7 en 10 ans.

Quelle énergie renouvelable choisir ?

Un homme verse des pellets dans une chaudière à bois

Tout remplacement de chauffage au gaz ou au fioul par un chauffage à énergie renouvelable est un pas de fait vers un mode de chauffage plus écologique et plus économique.

Mais comment choisir entre la biomasse, la pompe à chaleur, le solaire ou encore le réseau de chaleur ? Chaque solution de chauffage renouvelable a ses avantages et ses inconvénients. Certaines sont subventionnées par l’État et les fournisseurs d’énergie, d’autres pas.

Regardons de plus près quelles sont les principales caractéristiques des solutions de chauffage renouvelable financées par le Coup de Pouce Chauffage CEE (dispositif Coup de pouce économies d’énergie).

Biomasse 

On appelle biomasse la matière organique quand elle est transformée pour fabriquer du carburant ou utilisée comme combustible notamment pour produire de la chaleur.

Cette matière organique peut être du bois transformé, des déchets ménagers ou des déchets agricoles (déchets de céréales, sarments de vigne, fumiers, lisiers…).

La biomasse issue du bois est aujourd’hui la plus utilisée, principalement pour la production de chaleur.

Le bois-énergie

Le bois-énergie se présente sous la forme de bûches, de plaquettes, de granulés ou pellets, de copeaux, de sciures ou de pailles. On trouve ainsi parmi les solutions de chauffage biomasse la chaudière à granulés (ou chaudière à pellets, chaudière à granulés de bois) et le poêle à bois (ou poêle à granulés).

Des bûches dans un panier

Est-ce que la biomasse est une énergie renouvelable ?

La biomasse est une source d’énergie renouvelable, et aussi une source d’énergie verte. Renouvelable car elle n’est pas une ressource épuisable, tant que l’on garantit un renouvellement de la forêt suffisamment rapide pour assurer les besoins humains en bois-énergie.

C’est une énergie verte car la production et la consommation de bois émettent peu de dioxyde de carbone en comparaison de la production et la consommation d’autres énergies, notamment fossiles, comme le gaz ou le pétrole. Qui plus est, la forêt française capte et stocke une partie du Co2 présent dans l’atmosphère : ainsi l’entretien et le renouvellement de la forêt fournissent du bois-énergie mais contribuent aussi à